POURQUOI LES CORÉENS NE S'EMBRASSENT PAS

pourquoi les coréens ne s'embrassent pas

Dans les séries coréennes, les Coréens font semblant de s’embrasser. De plus, dans la vié réelle, vous ne verrez jamais un couple s’embrasser dans la rue. Entre les normes culturelles, l’influence des médias ou la peur du jugement, les raisons sont multiples.

L’affection en public, peu commun en Corée du Sud

Les tabous

La Corée du Sud, comme de nombreux pays d’Asie, est un pays relativement conservateur. Pendant mes deux années en Corée, je ne me souviens pas avoir vu, ne fusse qu’une seule fois, un couple s’embrasser sur les lèvres.

Cela n’est pas limité aux embrassades, les poignées de main ou les calins ne sont pas courrant non plus.  Pour dire bonjour, les Coréens font en général un simple hochement de la tête.

Les alternatives

Les Coréens ne s’embrassent pas en public, mais ils ont d’autres façons d’exprimer leur affection.

Il est courrant pour les couples coréens de se tenir la main dans la rue. Vous pouvez aussi souvent voir la fille tenir le bras de son copain, ou de voir l’homme avoir le bras autour du cou de sa compagne.

Ils ont aussi des façons un peu plus subtiles de montrer leur affection :

  • porter des vêtements assortis
  • célébrer leur 100 jours ensemble
  • afficher sur KakaoTalk le nombre de jours depuis le début de la relation
  • prendre des photos ensemble au photomaton

    corée-couple

L’influence des K-dramas sur la société actuelle

Dans les dramas coréens, vous ne pourrez échapper à la scène mythique où le couple, finalement, s’embrasse.

Ces scènes peuvent parfois durer des heures à tourner, dans le but d’avoir le baisé ultime.

Si vous faites attention, vous remarquerez que la grande majorité de ces scènes sont filmées soit dans un lieu privé, soit dans un lieu public désert (une ruelle au beau milieu de la nuit, au bord d’un lac, etc.). Vous n’allez que rarement voir une scène où un couple s’embrasse dans une rue animée de Séoul.

Il en va de même pour le côté un peu plus torride. Rares sont les séries où on voit, ou même où on laisse sous-entendre, un désir charnel.

Un bon exemple est Full House avec Rain et Song Hye-Kyo. Malgré qu’ils soient des adultes, ils se comportent comme des adolescents, voir pré-adolescents, très purs et timides, donnant l’impression qu’ils n’ont jamais connu le sexe opposé.

Pression sociale et peur d’être jugé

Un des points les plus marquants lorsque vous voyagez en Corée du Sud, c’est à quel point les Coréens ont peur de sortir du moule et de faire parler d’eux. Ils sont très discrets et ne veulent pas faire de vague.

Le respect envers les ainés est très fort là-bas, et les rumeurs circulent vites. Dans les grandes villes come Séoul ou Busan, il y a tellement de monde qu’il est plus facile d’être un inconnu. Cependant, si vous vous éloignez des villes pour aller vers les plus petits villages, tout le monde se connaît.

Même en étant un étranger vivant en Corée, j’étais moi-même « piégé » par cette culture très fermée.

J’ai un jour pris un taxi avec une fille pour retourner chez moi. La caissière qui travaillait dans le GS25 près de chez moi, m’a reconnu à travers la vitre du magasin. Elle a ensuite téléphoné à son amie à elle, qui est la mère d’une amie à moi.

Le lendemain, je reçois un message de mon amie me demandant si j’étais rentré en taxi la veille.

ajumma coréenne

OK, mon histoire est probablement un cas un peu particulier, mais ça prouve à quel point le regard des autres peut être pesant, malgré que je ne sois pas Coréen et donc déjà moins sujet à cette pression sociale. Imaginez à quel point ça doit être difficile pour les couples Coréens !

La jeune génération plus expressive

Comme partout dans le mone, la vieille génération vieilli et laisse place à la nouvelle. Petit à petit, les mentalités évoluent.

Les plus jeunes sont nés et grandissent avec un smartphone à la main. Ils sont constamment connectés à Internet et, avec l’influence croissante de la culture américaine, adoptent de plus en plus un comportement similaire.

Quand j’étais encore ado, c’était tabou pour les lycéens coréens d’être en couple. Je me souviens encore qu’ils devaient se cacher car les parents ou professeurs les interdisaient d’avoir un copain ou copine. A l’heure actuel, c’est devenu complètement accepté et normal de voir des couples de lycéens se tenir la main sans devoir se cacher.

couple coréenSérie : Love Alarm

2 commentaires

    • Ils ne sont pas toujours sérieux, mais ils ont tendance à ne pas trop s’éloigner des normes sociales ; être marginal n’est pas bien perçu là-bas.
      Par contre, tu peux facilement les retrouver complètement bourrés le soir le weekend.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *